E hene, 22.07.2019, 02:37 AM (GMT+1)

Plus » English » Français

Alfred Papuçiu: La Suisse, la découverte d'une nation

E diele, 07.07.2019, 09:09 AM


La Suisse, la découverte d'une nation

Alfred Papuçiu

Au cours des 32 années de ma vie en Suisse, j'ai lu que j'ai parcouru plusieurs fois du nord au sud et de l'est en ouest, de nombreux ouvrages sur les réalisations de ce petit pays d'une superficie de 41.285 kilomètres carrés, auxquels notre Renaissance a également pensé, pour l' Albanie, mais aussi pour le Kosovo martyr. Mais je vous dis la vérité que ce livre m'a fait penser à notre pays qui a beaucoup de valeurs et de richesses naturelles comme la Suisse, une côte vierge, dans une partie de son territoire, des gens travailleurs et  épris de paix. J'éprouvais une sympathie particulière pour New York, quand je suis allée aux Nations Unies pendant huit années consécutives et j'ai conservé cette belle vision pour lui et pour les personnes qui y vivent, y compris des milliers de nos compatriotes. Mais pour la Suisse, où je vis et je travaille depuis 32 ans, j'ai une sympathie toute particulière. Le paradis existe et la preuve est ce petit pays de travailleurs, intelligents et gentils avec nos 200 000 compatriotes. La devise de ce peuple en latin est: Unus pro omnibus, omnes pro uno / Un pour tous, tous pour un: la Suisse est un État fédéral, doté des outils de la démocratie directe. En tant qu'État fédéral, il a été créé le 12 septembre 1848. Il est formé de 26 cantons, dont Berne est la capitale de facto, parfois appelée "ville fédérale". La Suisse est le berceau du Comité international de la Croix-Rouge. Elle héberge nombreuses organisations internationales, où elle est également le deuxième siège des Nations Unies, après New York. Aussi, il y a le Comité International Olympique. Dans l'espace européen, elle est l'un des membres fondateurs de "l'Association européenne de libre-échange" et membre de l'espace Schengen, mais pas de l'Union européenne, ni de l'Espace économique européen. La Suisse possède quatre régions culturelles et linguistiques et quatre langues nationales sont parlées: l'allemand, le français, l'italien et le romanche. Le sens aigu de l'identité et de la communauté suisses repose sur des bases historiques communes, dans lesquelles ils partagent des valeurs communes, telles que le fédéralisme, la démocratie directe et le symbolisme alpin. La Suisse possède le deuxième PNB nominal le plus élevé au monde. Les Suisses ont la plus longue espérance de vie au deuxième rang mondial. La Suisse est considérée comme l'un des dix pays les moins corrompus du monde. Alors je me suis lancé et j'ai décidé de traduire ce livre parfait d'un célèbre journaliste suisse.

Le journaliste André Crettenand publie un livre magnifique pour son pays petit, mais fier.

Bientôt,  ce livre passionnant sera traduit en Albanais. "La perfection est présente dans ce pays". Dans son petit livre, par le nombre de pages, intitulé "Suisse l’invention d’une nation", écrit André Crettenand avec éloges sur ses origines. Cet ancien journaliste de "L'Hebdo" et de TSR, aujourd'hui directeur des relations internationales de la prestigieuse télévision "TSR", télévision suisse romande, est l'auteur du "décodage" de la Confédération, dans la collection "Peoples spirit", aux éditions "Nevicata", réalisé par Richard Werly, correspondant permanent à Paris pour "Le Temps". Chaque volume cherche ainsi à retracer les racines culturelles et religieuses de pays parfois perdus dans la brume de la mondialisation. André Crettenand retrace, sur un petit nombre de pages, plus de 500 ans d'histoire suisse.

Le livre commence par l'histoire de William Tell, le mythe fondateur de la Suisse et se termine par l'homo alpinus, un peuple prospère, multilingue et composé de nombreuses cultures, dont environ 200 000 Albanais, poursuivant son chemin vers la perfection en 2016. Dans sa description, André Crettenand oscille entre louanges et critiques sur cet état de bonheur presque incroyable pour être honnête, peu connu pour être valorisé et trop détendu et heureux pour exister. Parmi les sites historiques de la famille francophone, la Suisse occupe une place particulière: le multilinguisme, la singularité de sa trajectoire historique, l'originalité de son modèle politique et le concept de neutralité nous le rappellent. Chocolats, horloges, produits pharmaceutiques, technologie de pointe, compte tenu de ses capacités et de la qualité des produits exportés, la Suisse elle-même est devenue une marque. Ce modeste espace situé au cœur de l’Europe a progressé et se situe en dehors de l’Union européenne.

"La source d'admiration et de jalousie"

Et la Suisse existe toujours. Formule secrète de son succès? Puzzle. Mais il y a des chansons. Ses lacs, ses montagnes, sa neutralité, son système politique, ses villes, ses villages, ses langues, son besoin de perfection et d’ordre, ses produits exportés hors des frontières, qu’il est difficile de les surmonter. Une Suisse qui profite de tout, même quand elle est limitée à sa place, en tant que petit pays entouré de nombreux pays plus grands. "La Suisse n'avait pas besoin d'espace, c'était déjà de l'altitude", écrit l'auteur. Ce n’est pas l’aspect extérieur qui compte, c’est l’intérieur. Et son intérieur, selon André Crettenand, sont des ressources infinies. "Cela lui donne tant d’admiration que de frustrations jalouses".

André Crettenand est un peu inquiet de parler de son pays si beau, en particulier pour son sentiment de fierté qu’un bon Suisse nous apprend à le respecter. Mais la modestie du lecteur a disparu du sens de la précision d'un Suisse, démontré par l'un de ses fils. Un livre pour comprendre les Suisses, rappelant à ceux qui y vivent pourquoi ils se sentent si bien et à ceux qui ont fui parce qu’ils veulent rentrer. Comme l'auteur du livre, en qui nous ressentons une douce nostalgie pour cet endroit privilégié qui "n'a pas traîné sur les catastrophes du monde".

Ci-dessous, nous fournissons un passage du livre au lecteur.

L'Helvétie est un mythe. La Suisse est une marque. Mais comment est-elle devenue un peuple fier, malgré ses différences, de son célèbre drapeau à croix blanche ? Et comment parvient-elle à rester si prospère tout en demeurant, avec ténacité, a l'écart de cette Union européenne qui l'entoure et l'encercle ? Des rives du lac Léman aux montagnes de Suisse centrale, des hautes vallées valaisannes aux confins italophones du Tessin, ce livre nous guide dans ce dédale helvète ou l'identité est partout érigée en vertu. Mais gare : ce bonheur d'être Suisse mérite aussi un exigeant diagnostic.



(Vota: 0)

Komentoni
Komenti:


Gallery

Kozeta Zylo: Manhattani ndizet flakë për Çamërinë Martire nga Rrënjët Shqiptare dhe Diaspora
PËLLUMB GORICA: MURET CIKLOPIKE QË SFIDOJNË SHEKUJT